Nov 28

En dehors des conférences, Ameria a également assisté à des corners d’experts, notamment celui de Google, qui proposait deux mini conférences très intéressantes.

Corner d'expert Google

4 conseils pour optimiser son compte AdWords

Bien sûr, sur Google on retrouve le référencement. C’est la notion la plus importante pour optimiser son compte Google AdWords. Il faut savoir qu’il existe un référencement naturel, et un des liens sponsorisés. Les liens sponsorisés sont un référencement payant, qui vous assure un affichage en haut de page lors d’une recherche Google ; le référencement naturel apparaît ensuite, il est totalement gratuit.

  • AdWords en 3 points
  1. AdWords propose la possibilité de réserver des mots clés. Ils déclencheront l’affichage d’annonces adaptées dans les résultats de recherche de Google.
  2. On y retrouve également un système d’enchère entre annonceurs. Ce système détermine le prix des clics facturés par Google à chaque annonceur. La facturation se fait un au clic, et l’affichage est gratuit.
  3. La notion de qualité peut également impacter sur le prix des clics, mais pour cela, il faut que l’annonceur optimise son compte AdWords. Le Quality Score reflètera alors la pertinence entre la recherche de l’internaute, l’annonce affichée, la page de destination etc…
  • Le Quality Score
Le Quality Score exprime la pertinence entre trois éléments cruciaux qui sont :
  1. Les mots clés,
  2. La performances des annonces,
  3. La pertinence de la page de destination,
  4. Le temps de chargement des pages…

Il détermine également les coûts par clic (aussi appelés CPC) et la position d’affichage.

          I. Optimiser la structure de son compte AdWords

Votre compte AdWords doit être créé en fonction de l’ergonomie de votre site. Il doit s’en inspirer.

Exemple 

Vous lancez une campagne sur les appareils photos sur votre compte AdWords. Vous allez alors créer plusieurs groupes d’annonces qui s’y rattachent.

Par exemple, un groupe d’annonce « Appareils photos« , un « Appareils photos réflexes« , un « Appareils photos argentiques« , et un « Appareils photos numériques« .  De même, si vous aviez une catégorie principale « Appareils photos » sur votre site avec différentes sous catégories.

1. Ce qu’il faut faire

Il faut adopter la bonne structure pour son compte AdWords. Elle doit comporter de nombreux points importants qui permettrons son équilibre :

  • L’activité, il faut s’assure de la bonne classification par produits et l’actualiser régulièrement.
  • Les appareils, il faut veillez à prendre en compte le fait qu’il y a des ordinateurs et des mobiles.
  • Les objectfis, ROI, le trafic et le banding,
  • La géographie et les langues, l’idéale étant de créer une campagne pour chaque pays ciblé,
  • La saisonnalité aux niveaux, tous les niveaux doivent être pris en compte, que ce soit les campagnes, les annonces ou les mots clés,
  • Le cycle d’achat doit rester générique,
  • Il doit y avoir une spécification des produits, des marques comme des références.

2. Ce qu’il ne faut pas faire

Il faut absolument éviter de créer une campagne unique avec un seul groupe d’annonces, qui posséderait une diffusion à la fois sur le Search + et sur le Display. Il faut également éviter une diffusion communes sur les ordinateurs + les smartphones + les tablettes, de même qu’un câblage géographique qui comporterait plusieurs pays.

3. Conclusion : les conséquences d’une mauvaise structure

Si vous avez mal adapter la structure de votre compte AdWords, vous retrouveriez avec :

  • Des annonces qui seraient pas adaptées par rapport aux mots clés saisis, ou au besoin des internautes,
  • Des coûts par clic (CPC) qui seraient similaires entre Search et Display,
  • Des difficultés à interpréter les résultats,
  • Vous ne pourriez plus faire d’optimisation,
  • Votre site sera plus lent et les ROI ne seront pas satisfaisants.

           II. Optimiser les campagnes

Les campagnes sont aussi désignées par le terme « ciblage ». Ce ciblage peut se faire de plusieurs manières :
  • Par réseau de diffusion sur Search ou Display,
  • Par des Appareils tels que des ordinateurs, des ombles ou encore des tablettes,
  • Par localité grâce à la géolocalisation.


1. Le ciblage par réseau de diffusion Search ou Display 

Afin de cibler correctement une campagne, il est important de s’intéresser aux variations de population présente sur le web. En effet, la population des internautes en France, s’élève aujourd’hui à plus de 38 millions de visiteurs uniques chaque mois. Ces 38 millions d’internautes sont répartis entre Google Search, qui comptabilise 34,1 millions de visiteurs par mois, soit 88% des internautes français ; et les sites partenaires, au format Display. Ces derniers reçoivent pour leur part 73% ndes internautes français, soit 28,1 millions de visiteurs par mois.

Exemples

En passant par des annonces payantes Google, vous pouvez apparaître sur des sites en rapport avec le sujet de votre annonce comme suit :

 Annonces Payantes

       

Le réseau Display propose de nombreux sites, ces sites sont composés de portails qui hébergent les sites marques qu’ils aiment et les sites niches qui les intéressent :

YouTube, est un portail qui possède des sites marques tels que M6, 20 minutes, Libération ou encore Côté Maison. Ces sites possèdent eux-mêmes des sites niches, moins important qui pourraient être le votre !

Au cours d’une recherche par Display, il se passe beaucoup de choses. Un cycle se met en place et si il n’est pas bien suivi, votre annonce risque d’être inutile. Il est recommandé d’engager le mode qui suit :

  • La Perception de votre annonce est primordiale. Elle vous permettra une large visibilité, qui peut aller d’une sélection de sites, à la sélection de certaines parties isolées d’une page, en passant par la sélection de plusieurs pages d’un seul site ou d’une page seule sans son site.
  • L’intérêt que va y porter un internaute va créer une affinité.
  • La prise en considération de Google va générer l’afflux des prospects.
  • Ce qui va déclencher l’achat et donc un retour sur investissement.
  • A vous de faire ensuite de la rétention, afin de vous permettre de fidéliser vos clients et de pérenniser vos produits. Pour cela, il faut de nouveau insister sur la perception et recommencer ce cycle.

La création de votre annonce

Vous devez veillez à paramétrer correctement votre annonce. Il est important de choisir la bonne annonce, elle doit être claire et aller à l’essentiel. Elle ne sera peut être vue que quelques secondes par un internaute il faut donc qu’elle capte immédiatement son attention. Votre logo doit y être apparent, de même que l’adresse de votre site internet. Enfin, il convient de sélectionner le format adéquat à l’utilisation que vous soihaitez en faire.

Il existe de nombreuses options de ciblage Display, à vous de les tester pour voir laquelle/lesquelles conviennent le mieux à votre besoin  :

  • Centres d’intérêt,
  • Catégories,
  • Mots clés,
  • Emplacement,
  • Mots clés + emplacement,
  • Remarketing.

2. Le ciblage par appareils : Ordinateurs, Smartphones, Tablettes

Voici la fenêtre qui apparaîtra lorsque vous souhaiterez paramétrer vos compte AdWords pour différents appareils : 

 

Le ciblage par appareils 

A vous ensuite de bien paramétrer les options pour que votre compte AdWords soit visible sur tous ces modules. En ce qui concerne les smartphones, vos annonces seront diffusées via Search Ads, Web Display Ads ou Application Display Ads.

3. Le ciblage par géolocalisation

Lors de la création d’une campagne, vous aurez la possibilité de préciser votre localisation. Il est important de bien cibler la zone mais aussi la langue qui s’y rapporte.

Géolocalisation

 

           III. Optimiser les mots clés

Il ne faut surtout pas négliger les mots clés. C’est grâce à eux que votre annonces sera sélectionnée ou non lors de la recherche d’un internaute. Vous devez :

  • Créer votre liste. Pour cela, vous devez trouver des mots clés qui soient les plus pertinents possible, en vous aidant d’outils tels que Insight for Search, le générateur de mots clé ou encore l’estimateur de trafic. La meilleure chose à faire ensuite est d’acheter ces mots clés.
  • Vous devrez ensuite générer un trafic pertinent. Pour cela il vous suffis de réorganiser vos mots clés en groupe d’annonce grâce à Google Editor. Enrichissez ensuite votre liste de mots clés avec de nouveaux mots clés et des variantes en vous aidant du rapport de requêtes.
  • Vous pouvez alors optimiser votre liste et ajouter des mots clés à exclure pour empêcher l’affichage de vos annonces pour des requêtes qui ne seraient par pertinentes. Veillez à ne pas avoir de mots clés en double, si c’est le cas, il faudra les supprimer. Vous pourrez enfin optimiser votre ciblage.

Exemples

Requêtes achetées possibles

Ciblage

Déclinaisons

TV écran large

LARGE (historique)

La diffusion se fait sur toutes les déclinaisons avec singulier/pluriel, avec/sans accents, variantes et synonymes

TV

Ecrans larges

Moniteur à écran géant

TV écran large

+ écran

+ large

LARGE (modifié)

La diffusion se fera sur des déclinaisons qui comporteront singulier/pluriel, avec/sans accents et variante mais sans les synonymes

Ecrans larges

Acheter écran large

Ecran Samsung large

Moniteur large

 » TV Large »

EXPRESSION

La diffusion s’établie lorsque la requête de l’internaute contient au moins l’expression « acheter ».

Acheter TV écran large

TV écran large pas cher

TV écran large

Ecran large

TV comparatif écran large

[TV écran large]

MOT CLE EXACT

La diffusion se fait exclusivement sur la même requête : respect singulier/pluriel et des accents

TV écran large

TV écrans larges


Conclusion

Les requêtes qui sont composées de 2 ou 3 mots clés seulement sont les plus efficaces. La longueur moyenne d’une requête (en nombre de mots) par internautes est comprise entre 2 et 3 mots, pour 58 % d’entre eux (3 mots 26% / 2 mots 32%).

  • Une présence sur les mots clés génériques vous assure l’augmentation de vos volumes de vente ainsi que celle de votre notoriété.
  • Une présence sur les mots clés spécifiques vous assure pour sa part, la rentabilité globale de votre compte.

          IV. Optimiser les annonces

Vos annonces sont composées d’un titre, d’un texte court, puis d’un lien. Vous êtes libre de choisir l’ordre dans lequel vous souhaitez les faire apparaître. Pour que vos annonces soient optimisées, vous devez choisir un titre qui soit à la fois accrocheur, évocateur et court ; la description doit donner les informations clé de l’annonce, elle doit inciter le prospect à la consulter et argumenter son contenu. L’URL d’affichage doit être évocateur et dans l’idéal comporter des extensions. Enfin, l’URL de destination doit être adapté au contenu.

Vos annonces peuvent se présenter sous trois profils différents :

  • Profil 1 : titre – texte – lien

  • Profil 2 : titre – lien – texte en longueur

  • Profil 3 : titre – lien – texte

Vos annonces peuvent également comporter des extensions. Vous pouvez insérer ces extensions en intégrant vos flux produits dans Google Shopping. Google Shopping peut également intervenir dans la notation de vos annonces. Ces extensions peuvent se présenter sous des formes diverses :

  • Forme 1 : extension produits

Forme Extension 1

En cliquant sur le « + » vous développerez l’extension :

Extension 1 suite

  • Forme 2 : extension produits

Extension 2

  • Forme 3 : extension adresses

Extension localisation adresses

  • Forme 4 : extension carte

Sources

www.google.com

www.webrankinfo.com > Dossiers > Produits et services Google

adwords.google.com

newsletter.prestashop.com

 

 

Par : sicca


Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...